Un projet riche et intense autour du XIXème siècle

Un projet riche et intense autour du XIXème siècle

Plus d’un trimestre pour un siècle

Pendant presque 4 mois les élèves de 2nde 1 se sont investis dans un projet autour du XIXème siècle.



Tout a commencé par la création d’un cahier de culture. Les objectifs d’un tel travail, selon le professeur, étaient alors de se constituer en un minimum de temps des matériaux essentiels à la compréhension d’un contexte historique et littéraire ample et mouvementé : de se cultiver donc, mais aussi de susciter l’envie d’apprendre toujours plus. Dans ce cahier, on peut trouver : les compte-rendu de vidéos choisies par le professeur (films d’époque, documentaires sur l’Histoire, vidéos sur les mouvements littéraires et artistiques), les commentaires de visites réelles ou virtuelles de musées et de maisons d’écrivains, la création d’une anthologie de poèmes romantiques, l’analyse d’au moins un roman et de textes variés, un résumé de la bataille d’Hernani et de l’affaire Dreyfus, la critique de deux tableaux et celle de quatre morceaux musicaux de cette époque. Un travail colossal qui a pu s’effectuer grâce à la persévérance des jeunes et à l’accompagnement des familles.  Une nouvelle manière de se documenter. L’apprentissage de la veille informatique en vue de la poursuite d’études.

Pour augmenter la difficulté, les élèves ont ensuite dû incarner individuellement l’espace d’un petit-déjeuner littéraire et de séances supplémentaires, des auteurs et artistes de l’époque. Munis d’accessoires, de beignets préparés selon la recette d’Alexandre Dumas et de diaporamas, ils ont partagé leurs vies, leurs états d’âme et leurs œuvres dans la peau d’un autre, la musique du 19ème siècle étant aussi bien sûr au rendez-vous.

Vient ensuite le temps de la lecture attentive de l’œuvre de Maupassant qui se double de l’évaluation des connaissances ainsi acquises. A l’issue de ces activités, l’écriture d’une nouvelle réaliste mettant en scène le tableau Le Déjeuner des canotiers de Renoir. Une se distingue des autres, celle de Mattis.

Ainsi, peu à peu, les élèves s’approchent du dénouement de leur projet : la réalisation d’un film à Chatou, lieu où Renoir a peint ce fameux tableau des canotiers, lieu où Maupassant jouait de l’homme en canotant sur la Seine.

Par groupe, les élèves envisagent les dialogues d’un scénario conçu dans les grandes lignes par Alexis et validé par la classe.

Voici le synopsis :

un élève est en manque d’inspiration pour écrire sa nouvelle réaliste mettant en scène le tableau de Renoir, aussi part-il trouver une écriture sur les lieux mêmes où l’œuvre a été conçue. Là, non seulement il la trouvera, mais plus, il retrouvera ses camarades de classe qui, eux-aussi cherchent « l’inspi. » ! Ensemble, ils vivront une inoubliable journée qui se terminera par le triomphe de l’écriture et par la lecture à voix haute de la nouvelle de Mattis.

Le 2 avril, c’est enfin le tournage : grève des transports, réveillés de bonne heure, temps nuageux et pluvieux, atelier de peinture et d’écriture pour certains, visite avec audio-guide et livret du musée pour d’autres, prises de séquences filmées, repas au restaurant. L’ambiance studieuse et sympathique est orchestrée par Thomas Grascoeur (comédien et réalisateur), et son ingénieur du son, Carole Heulin (chargé des publics et de la communication au musée Fournaise de Chatou) ainsi que trois professeurs de l’équipe pédagogique. Stress. Bonne humeur aussi. Des sourires. Des fous rires. C’est long et court à la fois. Cela demande concentration. Déceptions : tout ne pourra pas être filmé là-bas. Une demi-journée de plus est nécessaire pour mener à bien le projet. Il faut alors modifier le scénario compte tenu de ces dernières contraintes techniques. L’essentiel est de garder l’esprit du film voulu par les élèves. Une citation d’Auguste Renoir en tête : « Il n’existe personne, pas de paysage, pas de motif qui n’ait son petit intérêt… quelquefois bien caché ».

Quelle réussite pour la classe de 2nde 1! Réaliser 20 minutes de film en 1 jour ½, apprendre sans cesse beaucoup et rapidement, se divertir, écrire beaucoup, lire beaucoup et de tout, écouter la radio, gérer ses peurs, faire preuve de silence quand il y a lieu, s’adapter aux impératifs, se soutenir dans l’épreuve, ne jamais renoncer, et réaliser que si l’on a beaucoup travaillé et que cela a été dur, fatigant parfois même, on a aussi beaucoup appris, et cela donne envie d’apprendre! Voilà ce qu’a finalement retenu la classe de cette expérience.

Au moment du visionnage, un élève n’ayant pu participer au tournage a dit : « Je ne pensais pas que ce serait aussi bien ». Et au moment du bilan écrit, tous ont salué l’intérêt de ce projet. Voici celui de l’un d’entre eux : il s’agit d’une création poétique de Vincent.

Fabuleux
Revigorant
Aventure
Narration
Ça , c’est créatif
Attirant
 Inimaginable
Savoirs                   Et de terminer par ce dernier mot sur le coin de la page en bas : « Merci ».

Oui, un grand MERCI aux directeurs de notre établissement et à toutes les personnes qui ont contribué de près ou de loin à la réalisation de ce projet.

 

Inscritpion 2018 lycée EBTP Ledoux
.page-id-7174 #div-1 { position:relative; margin-left: auto; margin-right: auto; width:1024px; } #rajouter { position:absolute; top: -1200px; left:-233px; width:200px; }