Vers un projet d’établissement

Vers un projet d’établissement

Vers-un-projet-d-établissement

Depuis septembre 2014, est actualisé le Projet d’établissement, élément fédérateur de la politique éducative globale du lycée pour les années 2015-2020. Un comité de pilotage constitué par les différents membres de la communauté éducative s’est régulièrement réuni depuis un an afin que le fameux Projet puisse voir le jour dès la rentrée de septembre 2015.

Un projet d’établissement, qu’est-ce que c’est ?

 Eh bien, tout d’abord il définit les modalités particulières de mise en œuvre des objectifs et des programmes nationaux en matière pédagogique. En outre, il met en cohérence toutes les dispositions participant à une politique éducative, au sein même de l’établissement :

  • L’apprentissage de la citoyenneté
  • L’éducation à l’environnement pour un développement durable
  • Le suivi individualisé des élèves
  • L’orientation
  • L’ouverture européenne et internationale sur un plan économique, culturel et social.

Bien évidemment, la réussite de tous les élèves est un objectif majeur et le projet d’établissement précise les moyens mis en œuvre à cet effet. Telles sont bien la définition et les orientations générales et principales de cet « acte de foi » que chaque établissement scolaire brandit comme un étendard qui le personnalise et l’inscrit dans la grande communauté de l’Éducation Nationale.

Une lente élaboration

Mais, construire, réaliser, mettre en forme et en écriture un projet d’établissement n’est pas une mince affaire et il aura fallu une année de réflexion, de maturation et de rédaction pour qu’il soit proposé, divulgué, communiqué.

     Tout a commencé en juin 2014 avec un questionnaire diffusé à tous les membres de l’école : il s’agissait bien-sûr du lycée, de son passé, de son présent, de son futur, de son climat, de la place, du ressenti et des différents projets et souhaits de chacun… : celui-ci a été, durant les grandes vacances, analysé, épluché, disséqué et a servi ensuite de point d’appui à l’élaboration proprement dite.

Vers-un-projet-d-établissement-3Il a été décidé qu’un « comité de pilotage », constitué par différents membres volontaires de la communauté éducative serait aux commandes, dès la rentrée de septembre. Et ils furent ainsi une douzaine, aussi bien enseignants de différentes disciplines, que personnels de direction et représentants d’élèves, à se réunir régulièrement (il y eut 8 séances d’au moins 2 heures) tout au long de l’année scolaire 2014-2015, à échanger, à réfléchir, à décider.

       Ayant assisté à l’ultime réunion qui avait pour objectif la finalisation du projet, j’ai pu me rendre compte de l’ambiance studieuse qui y régnait, mais aussi de l’écoute, de l’humanité et de la bonne humeur omniprésentes. Il s’agissait de la mise en forme du projet, la fin de la phase « rédaction », le moment où chaque terme est réfléchi, pesé, soupesé, où chacun peut s’exprimer et délibérer à loisir, où il faut jouer avec les mots, sur les mots, sur les sons, sur les sens. Il a fallu dix minutes, par exemple, pour choisir entre les mots « implication » et « investissement », car selon la sensibilité et la spécificité de chacun, les mots ont des connotations et portées différentes. D’où cette impression de piétinement parfois, de faire du sur-place, de ne pas y arriver…parce que les mots seront là pendant 5 ans et qu’il faut qu’ils correspondent à une réalité, parce qu’il faudra les assumer, les défendre…donc, il est important de bien les choisir et d’avoir ce souci d’extrême exactitude !

       Vers-un-projet-d-établissement-4Il était question des formations du lycée, de sa pluralité, du cadre de vie, du savoir, du savoir être, de la confiance en soi, et de cent autres choses encore, mais je voyais avant tout des hommes et des femmes bien distincts qui formaient un groupe uni, tout entier tourné vers l’avenir de son école et des élèves qui y grandissent. En effet, même si tous se connaissaient avant ces réunions-là, chacun a découvert l’autre dans un contexte différent, et a pu, au fil de ces rendez-vous qui ont ponctué l’année, constituer une véritable entité au service d’une même cause.

Une coach expérimentée

   Et, indéniablement, la présence de Nadine Scepovic a été déterminante dans la progression des réflexions et travaux et dans l’accomplissement de cette mission. Cette consultante en Ressources Humaines, juriste, psychologue du travail, mais aussi sociologue et enseignante, a ce regard croisé sur les collectifs, nécessaire à cette élaboration. C’est elle qui a été choisie pour mener à terme cette gestation, pour animer les séances et pour encadrer les membres de ce comité; une personne extérieure au lycée, capable d’en avoir une vision objective et de pointer du doigt certains atouts ou manques; une professionnelle ayant depuis 15 ans l’expérience des établissements scolaires et des projets collectifs; une femme habituée à extraire de chacun ce qu’il a de meilleur, à le faire aller au-delà de ce qu’il pensait être, posant les questions essentielles; une garante des horaires, qui veille au respect du temps imparti; une accompagnatrice qui écoute, note, efface, retient certaines idées plutôt que d’autres, qui sait aussi dire « stop, on passe à autre chose », quand le groupe digresse, s’éparpille ou piétine. Une animatrice-formatrice qui synthétise et transmet ensuite à chacun le contenu de la séance et la progression de la tâche à accomplir, et qui lui laisse la possibilité d’émettre des réserves, des corrections, parce que, pour cela, quelques jours d’infusion, d’incubation sont nécessaires. Bref, un être qui a su tirer « la substantifique moelle », lors de ce cheminement d’un an, afin que les valeurs et prospectives de notre école soient mises en avant et clairement exprimées.

Vers-un-projet-d-établissement-6

Et voilà !

Le projet, qui a été présenté et soumis à l’approbation de toute la communauté éducative du lycée lors de la rentrée scolaire, est en ligne sur le site. L’accompagnement des élèves, l’intérêt porté à la poursuite de leurs études, une politique d’ouverture professionnelle apparaissent comme étant des points fondamentaux, tout à fait en adéquation d’ailleurs avec la tradition même de l’école. Ce projet va constituer une ligne de conduite durant 5 ans, véhiculer les valeurs et les engagements de l’établissement afin que tous les élèves, non seulement y reçoivent un enseignement qui leur permette de réussir dans la filière qu’ils auront choisie, mais aussi qu’ils s’y sentent accompagnés et entourés, et s’y épanouissent.

Consulter le projet d’établissement

JPO 2019 Lycée Claude Nicolas Ledaoux EBTP