Yann, un apprenti heureux

Yann, un apprenti heureux

A 21 ans, Yann, qui ne s’est pas toujours senti épanoui dans le système scolaire, vient d’obtenir son BTS Travaux Publics. Félicitations. Ce diplôme de technicien supérieur, il l’a obtenu en cheminant sur la voie de l’apprentissage.

Un parcours atypique

Dès sa plus tendre enfance, Yann est attiré par les chantiers, le BTP et les travaux de terrassement; après quelques années à se morfondre au Collège, il souhaite réaliser son rêve en suivant une formation pour devenir Conducteur d’engin. Mais, comme celle-ci lui est refusée car son dossier scolaire est jugé insuffisant, il se dirige vers un CAP Constructeur en Canalisations des Travaux Publics au lycée Les Pannevelles à Provins. image2La première année se déroule au lycée, avec un stage de 6 semaines en entreprise et la 2ème année est en alternance. C’est parti, Yann a trouvé sa voie, il a enfin, quoique très jeune, un pied dans le monde professionnel, et les périodes passées sur les bancs de l’école sont de moins en moins fastidieuses, puisqu’elles sont complémentaires à la réalité du chantier. Ayant obtenu brillamment son CAP avec une mention et le titre de Major pour l’atelier, Yann poursuit son aventure en Bac Professionnel Travaux Publics, restant dans la même entreprise, une PME comprenant environ 50 employés et soutenu par le même tuteur. Oui, ils lui ont fait découvrir un métier, un univers, ils l’ont vu grandir, évoluer, ils lui font confiance et tous vont l’inciter à continuer ses études afin qu’il devienne un technicien supérieur : désormais, celui qui a effectué avec sérieux et efficacité des tâches très difficiles, qui a été manoeuvre, qui a travaillé aux côtés des maçons, qui s’est intégré sans problème aux équipes, va conduire les engins de ses rêves d’enfant et même encadrer trois ouvriers bien plus âgés que lui ! Il vient d’avoir 20 ans et à la gestion des matériels et matériaux s’ajoute une dimension humaine. Un véritable défi pour Yann, qui est très jeune certes, mais qui a acquis déjà un bagage professionnel, enchaînant les petits jobs dès 16 ans et aidant depuis longtemps son père dans la petite entreprise familiale. Il est dans son milieu, et il y évolue tout naturellement.image3 Au lycée, (ça y est, il vient d’arriver à l’EBTP avec ses copains Guillaume et Valentin) c’est parfois plus laborieux parce que les exigences ne sont pas les mêmes en BTS Travaux Publics, parce que s’impliquer en cours ne suffit pas toujours à bien intégrer la Résistance des Matériaux par exemple et qu’il faut s’accrocher et se remettre à ses cours le soir alors qu’on rentre épuisé d’une journée sur le chantier ! Mais, il est fort, Yann, maintenant. Il sait qu’il va réussir. Il l’a déjà maintes fois prouvé : on peut lui faire confiance et il aime cette reconnaissance qui émane du travail bien fait.

Voilà. Que dire de plus ? Le lycée est fier d’être aussi une Unité de Formation d’Apprentis, collaborant étroitement avec le CFA Académique de Créteil.

image4

Yann est l’exemple même de l’élève qui a eu un objectif professionnel très jeune et qui s’ennuyait enfermé dans une salle de classe, ne comprenant pas la finalité de l’enseignement et obtenant au Collège de médiocres résultats. L’élément déclencheur de sa réussite fut son arrivée dans une entreprise du BTP, dans laquelle la pratique venait s’associer à la théorie. En six ans, trois diplômes ; une progression rapide ; un parcours sans faute ; une réussite. Aujourd’hui, Yann souhaite encore évoluer au sein de l’entreprise qui lui a tant appris et qui lui a fait confiance ; et puis, dans quelques années, il quittera le nid et s’envolera tout à fait pour créer sa société à lui.